Saisissez dans la zone de recherche une suite de 3 lettres au minimum pour faire une recherche sur le nom d'un compositeur, un titre de morceau ou d'une partition, ...
puis cliquez sur "Chercher".
Aide pour la recherche

Mes achats

Panier vide !
Vous êtes ici : Accueil > UNE « FOLLE JOURNEE BELLE EPOQUE »11 Juin 2011 BEAUSOLEIL (06) avec l'APDA

UNE « FOLLE JOURNEE BELLE EPOQUE »11 Juin 2011 BEAUSOLEIL (06) avec l'APDA

L’ESTEBAN TRIO
Johnny Juan Esteban chant & récitation, Lionel Allemand violoncelle,
Anthony Millet accordéon

dans le programme
« Revenir à Buenos Aires et mourir »
…chansons et textes de Gardel, Borges, Piazzolla…

Romantisme, mélancolie, spleen, nostalgie sont autant d’émotions mises en exergue par les notes de cette musique venue d’Argentine, et c’est grâce à des compositeurs et interprètes comme Gardel, l’idole de tout un peuple, ou encore Troilo, Stamponi et Piazzolla que le Tango obtient ses lettres de noblesse et rentre au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO en 2008.

Unis par le désir de découvrir et de faire découvrir les richesses et les multiples possibilités qu’offre le tango argentin, Lionel Allemand, Johnny Esteban et Anthony Millet se sont regroupés pour former l’Esteban Trio.

Tous trois issus de parcours très divers, aux influences romantiques, baroques, jazz ou encore contemporaines, ils se retrouvent dans leur attachement à la musique tango. S’associant avec des artistes de renom du tango argentin tels Juan José Mosalini (père et  fils), Haydée Alba, Fernando Suarez Paz ou encore Gustavo Beytelmann, les membres du  Trio Esteban ont chacun participé à des projets mis en scène et chorégraphiés ainsi qu’à  l’enregistrement de plusieurs disques de tango (Gustavo Gancedo Septeto, Déborah Russ  ensemble, Quinto Centos).

L’Esteban Trio propose une nouvelle approche de la musique tango grâce à une formation singulière et jusqu’alors inédite dans le milieu du tango argentin!: violoncelle, accordéon et voix.

Le trio Esteban dévoile toutes ses qualités d’interprétation dans un programme original (arrangements!: Alejandro Schwarz) qui met en évidence la virtuosité de chacun des membres du groupe tout en les rassemblant dans une unité stylistique et dans une couleur toute particulière, qui fait l’authenticité de cet ensemble prometteur.

« Revenir à Buenos Aires et mourir » est un voyage aux origines du tango argentin qui nous transporte des premiers tangos populaires aux pièces plus élaborées, lyriques ou intimistes du maître aujourd’hui incontesté et incontestable, Astor Piazzolla.

Après des années d’exil, un compadrito revient à Buenos Aires pour y finir ses jours, et nous livre un retour chargé d’images, de souvenirs, de parfums et de visages, où chaque chant, annoncé par la traduction ou un poème en rapport avec le texte chanté, permet ainsi à tous, hispanophone ou non, de comprendre les inflexions mélancoliques de cette musique.

Télécharger le programme « Revenir à Buenos Aires et mourir »
L'accordéon le plus haut du monde